Quels sont les avantages et désavantages d’un parquet stratifié ?

Figurant parmi les revêtements de sol très appréciés par les professionnels et les particuliers, le parquet stratifié séduit par son coût plus abordable que les autres types de parquets (massif, contrecollé), et son esthétique. Il reprend à la perfection les finitions et le style d’un bois noble. 

Sa facilité d’entretien et sa composition particulière en résine en fait une bonne alternative aux autres types de revêtements. Il n’est cependant pas exempt d’inconvénients. Pour vous aider dans votre décision, découvrez dans cet article les caractéristiques d’un parquet stratifié, ses avantages, ainsi que ses inconvénients.

Les caractéristiques d’un parquet stratifié

Si le parquet stratifié imite visuellement de nombreux aspects du bois, ce dernier est totalement absent dans sa composition. Il tient sa résistance et son esthétique dans les nombreuses couches qui le constituent :

  • La couche d’usure, également appelée overlay se présente comme un film de protection destiné à protéger le parquet des rayures et des chocs. Située sur la partie supérieure du parquet, cette couche apporte également une touche décorative qui donne du style et de l’originalité à votre intérieur.
  • La couche intermédiaire qui n’est autre que le cœur du sol stratifié, est issue d’un panneau HDF. Ce dernier est constitué de particules de bois agglomérées. C’est cette couche intermédiaire qui reçoit les traitements pour une meilleure étanchéité du parquet, ainsi qu’une meilleure résistance à l’humidité.
  • La couche inférieure ou couche de contre-balancement assure une stabilité optimale au parquet.

Doté d’une mousse à haute intensité, l’ensemble de ces couches offre un bon confort sonore.

Comment définir les caractéristiques d'un parquet stratifié ?

Quels sont les avantages de choisir un parquet stratifié ?  

Un parquet stratifié est facile et rapide à installer. Contrairement à d’autres types de revêtements comme le parquet cloué, il ne nécessite pas d’outils spéciaux, ou encore des compétences techniques. La pièce d’installation est directement utilisable après la pose, sans que vous n’ayez besoin d’attendre un temps de pose. Ce qui n’est pas toujours le cas comme pour le parquet contrecollé, où un temps de séchage est obligatoire. Il suffit de clipser les lames entre elles, et le tour est joué.

Puisque l’esthétique est de rigueur pour un intérieur chaleureux et visuellement agréable, le sol stratifié a l’avantage d’offrir toute une variété de styles et de couleurs. Peu importe le style de votre habitation et de votre déco, vous y trouverez les imitations parfaites de toutes les essences de bois et de teintes.

C’est un revêtement qui a également le mérite d’être posé sur tous types de sols pour vous permettre une grande liberté d’utilisation. Moquette, carrelage, parquet, etc. le sol stratifié s’adapte à tout support.

Pour couronner le tout, le prix très attractif du parquet stratifié en fait un revêtement très courant et apprécié. Elle est située en moyenne entre 10€ à 30€.

Lire notre article sur le nettoyage d’un parquet stratifié ou vitrifié.

Quels sont les inconvénients du sol stratifié ?

Le sol stratifié n’a pas que des avantages. Avant de vous décider, prenez connaissance de certains inconvénients de ce type de revêtement.

  • Malgré les avancées technologiques en matière d’isolation pour les parquets stratifiés, leurs performances ne dépassent pas encore celles des bois massifs.
  • Les sols stratifiés sont considérés moins chaleureux que les vrais parquets en bois. Pour ceux qui recherchent plus de charme et de caractère sur le long terme pour leur intérieur, il est plus judicieux de se tourner vers le parquet flottant ou encore le parquet en bois massif.
  • Tous les parquets stratifiés ne sont pas adaptés aux pièces humides comme la salle de bain. Pour un tel usage, il est conseillé d’opter pour un parquet stratifié haut de gamme destiné aux pièces humides, avec une épaisseur minimum de 8mm.