Quels sont les parquets pas cher ?

Cloué, flottant ou collé, le parquet a été conçu pour les pièces comme la chambre à coucher ou le salon. Un modèle stratifié aggloméré en pose flottante est de loin le moins cher à installer. Il est suivi de près par les parquets stratifiés en bois orienté. Dans cet article, on fera le tour des parquets pas chers (matériau, bois pas cher et pose pas cher)  

Tableau comparatif des différents types de parquets

Sur le marché, on distingue trois types de parquets. Le choix dépendra essentiellement de votre budget et du style de votre intérieur.

 

  Parquet massif Parquet contrecollé Parquet stratifié
Épaisseur 14 à 23 mm 8 à 23 mm 8 à 33 mm
Style Traditionnel Contemporain Imitation bois

 

Durée de vie 100 ans 50 ans et plus 25 ans

 

Finition Huilée, cirée ou vitrifiée Blanchie, naturelle ou cirée Stratifiée

 

Parquet massif

On le retrouve dans les anciennes maisons. De par sa finition, le parquet embellira votre intérieur. Avec un entretien régulier et les bons produits, la durée de vie du parquet dépassera les 100 ans

En plus de cela, vous aurez le choix entre diverses essences de bois. Un parquet en teck convient à une salle de bain. Pour information, la longueur des lames varie de 3 à 6 m. La largeur quant à elle se situe entre 50 à 70 mm. L’épaisseur d’un parquet massif se situe entre 14 à 23 mm. Il peut être huilé, vitrifié ou bien ciré. La pose d’un parquet en chêne coûtera entre 40 et 90 €/m². L’installation d’un modèle en ipé bois sera facturée de 50 à 80 €/m².  Un parquet en hêtre pas cher vous coûtera 50 à 100 € le m². Le prix d’un parquet massif en teck tourne aux alentours des 100 à 120 €/m². 

Les différentes essences de bois pour parquet

Parquet contrecollé

Comportant 3 couches, les parquets contrecollés sont de plus en plus appréciés. La couche d’usure est constituée par un bois noble. Celle qui est située au milieu fait office de support. Comme bois, les fabricants utilisent soit du pin, soit du bouleau. La couche dite de contre balancement assure la stabilité. De par sa conception, elle ne craquera pas sous les pas. Le prix d’un parquet contrecollé en chêne est évalué à 30 jusqu’à 80 €/m². S’il est fait en hêtre, prévoyez un budget de 40 à 80 €/m². La pose d’un parquet contrecollé en ipé coûte entre 40 à 70  €/m². Le Teck figure parmi le plus chers des quatre puisqu’il tourne autour des 80 à 110 €/m².   

Parquet stratifié 

Un parquet stratifié n’est pas considéré comme un revêtement. En effet, il ne présente aucune essence de bois, mais un support en aggloméré. Dans la plupart du temps, la finition est en imitation bois. La résine protectrice joue le rôle de couche d’usure. Un revêtement stratifié est large de 20 cm et peu épais.Un parquet stratifié aggloméré pas cher coûte 3 € et peut aller jusqu’à 30 €/m². En revanche, le prix d’un modèle en bois orienté est évalué entre 20 à 50 €/m².  

Différences entre le parquet flottant et stratifié ?

Comment trouver les meilleurs parquets ?    

Tableau comparatif des différents types de poses

  Parquet massif Parquet contrecollé Parquet stratifié
Type de pose Clouée ou flottante Clouée, collée ou flottante Flottante
Prix moyen au m² 55€ à 190€ 40€ à 155€ 30€ à 85€


Parquet massif

Un parquet massif se pose de manière flottante ou bien fixé sur des lambourdes. Si vous êtes un amateur de bricolage, optez pour la première méthode. Les lambourdes sont des pièces de bois installées en quadrillage. Nécessitant un savoir-faire, la pose est réservée aux bricoleurs avertis.

Voici les étapes à suivre pour installer un parquet flottant :

Installer un isolant

L’isolant devra recouvrir le sol et se terminer au niveau de la porte. Un isolant anti-humidité sera fait en polyéthylène et conditionné en rouleau.

  • Commencez par dérouler le rouleau, puis découpez la bande à l’aide d’un cutter. Prenez une marge d’environ 5 cm
  • La deuxième bande se pose de la même manière que la première
  • En vous servant d’un ruban adhésif en aluminium, fixer les bandes ainsi que les bords

Un isolant phonique est constitué de panneaux de liège ou de feutre. Il est recommandé de l’installer au-dessus de la bande anti-humidité.

  • Les panneaux doivent être perpendiculaires à la longueur du parquet
  • Prévoyez un espace d’environ 2 mm entre chaque isolant
  • Les murs et les panneaux doivent être séparés de 10 mm

Poser les lames

La lame se pose au-dessus de l’isolant. Prenez aussi le temps de bien vérifier si la porte s’ouvre et se ferme correctement. Si ce n’est pas le cas, procédez à un rabotage. Sciez le bas ainsi que les huisseries.

Installer un parquet massif sur des lambourdes ne sera pas possible sans solives. Avant de procéder à la fixation, sachez que chaque lambourde doit être espacée de 40 cm. La prochaine étape consistera à la pose des parquets.

  • Placez la première rangée et fixez les cales. Installez les lames à 30 cm du mur
  • Emboîtez les lames avec un maillet en caoutchouc, puis clouez
  • Le découpage de la dernière rangée s’opère en fonction de l’angle mur/rangée. Cette opération nécessitera l’utilisation d’une scie
  • Pour installer la dernière rangée, servez-vous d’un tire-lame ou bien d’un pied-de- biche

Pour un meilleur rendu, procédez à un ponçage. Le port de masque et des lunettes vous protégera de la poussière et des saletés.

  • Commencez tout d’abord par le centre. Équipez la ponceuse d’un papier à gros grain, moyen et fin
  • Pour poncer les bordures, servez-vous d’une ponceuse d’angle

Parquet contrecollé

  • Pour la première rangée, choisissez une lame entière.
  • Installez des cales en PVC. Ces dernières stabiliseront la lame
  • Vérifiez bien que l’ensemble est bien à niveau
  • Répétez cette opération autant de fois que nécessaire  
  • Avant de fixer les lames en bord de mur, il faut tout d’abord réaliser une découpe.
  • À l’aide d’un crayon, tracez les repères
  • Réalisez la découpe à la scie sauteuse
  • Assemblez les lames

Parquet stratifié

Afin d’obtenir un résultat optimal, voici quelques règles à respecter :

  • Le sol doit être plat, propre et bien sec
  • Un parquet stratifié ne se pose pas sur une moquette. D’ailleurs, les fabricants recommandent de retirer les traces de colle ou ciment
  • Si les imperfections dépassent les 2 mm, un ponçage est nécessaire
  • Ne résistant pas à l’humidité et à la variation de température, poser un parquet stratifié dans une cuisine ou une salle de bain est loin d’être une bonne idée.
  • Stocker les lames 24 à 48h avant la pose permet d’éviter les déformations

Cela fait, procéder à l’installation :

  • L’idéal serait de poser la première lame dans l’angle de la pièce
  • La paroi du mur et la lame doivent être séparées par des cales de dilatation
  • Pour installer la seconde lame, il suffit de la clipser tout en respectant un angle de 25 à 30°.
  • Lorsque vous arrivez à la dernière rangée, il est généralement nécessaire de réaliser une découpe. Un temps de pause de 1 à 2 heures est nécessaire avant le retrait des cales.

Comment poser du parquet ?

Tableau comparatif sur les prix des parquets

  Prix minimum au m² Prix maximum au m² 
Parquet massif en chêne 40 € 90 €
Parquet massif en ipé bois 50 € 80 €
Parquet massif en hêtre 50 € 100 €
Parquet massif en teck 100 € 120 €
Parquet contrecollé en chêne 30 € 80 €
Parquet contrecollé en hêtre    40 € 80 €
Parquet contrecollé en ipé    40 € 70 €
Parquet contrecollé en teck     80 € 110 €
Parquet stratifié aggloméré 3 € 30 €
Parquet stratifié en bois orienté 20 € 50 €


Généralement, le prix d’un parquet massif au m² est évalué entre 40 à 120 €.
La réalisation d’un projet parquet contrecollé en chêne s’élèvera à 4 500€. Ce devis correspond à une surface de 75 m². Pour un salon de 20 m², la pose d’un parquet stratifié vous coûtera 1 000€. Ce prix inclut le montage de la mousse isolante et du pare-vapeur. L’installation, le ponçage et la vitrification  d’un parquet massif en chêne sur une surface de 14 m² seront évalués à 2 500€. En optant pour un parquet massif sur-mesure, vous dépasserez les barres des 10 000 €. Notez aussi que la pose flottante reste la moins chère à réaliser.

Pour le cas d’un parquet contrecollé, le tarif tourne entre 30 à 110 €/m². Composée de plusieurs couches, cette variante offre une meilleure stabilité. C’est aussi pour cette raison qu’elle a autant de succès, notamment auprès des particuliers. Le prix d’un parquet stratifié en aggloméré est certainement le moins cher des trois. Il est affiché entre 3 à 30 € le m².

Pour profiter des remises exceptionnelles allant jusqu’à – 70%, attendez les déstockages ou la fin de série. Un parquet est dit en fin de série lorsque sa production touche à son terme.