Différences entre le parquet flottant et stratifié ?

Le parquet flottant et stratifié sont deux différents types de revêtements de sol. Mais comme ils peuvent avoir le même aspect, la plupart des gens ont tendance à les confondre. Comme la différence entre ces deux types de revêtements de sol est visuellement imperceptible, il convient de se pencher sur leur caractéristique pour faire le bon choix.

Les particularités du  parquet flottant

Le parquet flottant ou parquet contrecollé est un type de revêtement de sol en bois naturel. Il est constitué de 3 couches pressées à chaud. La couche supérieure est conçue avec du bois noble, tandis que les deux autres sont fabriquées à partir de produits dérivés du bois. Ce type de parquet est apprécié pour l’authenticité du bois utilisé. En effet, la couche d’usure est généralement en chêne, en châtaignier, en hêtre, en érable ou en robinier. Par ailleurs, les couches de bois qui constituent le parquet flottant ont été spécialement conçues pour résister à la dilatation causée par les changements de température et par l’humidité.

Le parquet flottant se distingue également par sa facilité de pose. L’assemblage des lames se fait par clipsage ou par un système de rainures. Pour ce faire, les lattes de bois sont posées par-dessus une sous-couche isolante. Il suffit ensuite de clipser les lames entre-elles sans utiliser de colle ni de clous.

 

Ce qu’il faut savoir sur le parquet stratifié 

Le parquet stratifié est essentiellement composé d’une couche décorative en résine, d’un panneau HDF ou MDF. Il n’est pas considéré comme un vrai parquet, mais comme une imitation parfaite du parquet en bois. A cet effet, le parquet stratifié ressemble, à première vue, à un parquet en bois naturel. Il imite avec perfection le grain de bois et les lames sont de la même taille que les planches de bois naturel.

C’est pourquoi ce type de revêtement de sol est la meilleure alternative au parquet en bois. Les sols stratifiés tirent les motifs d’images photographiques, ce qui permet de reproduire les essences de bois naturel, ou d’autres matériaux tels que le marbre, le carrelage, ou encore le béton.

Bien qu’il soit conçu pour durer, les parquets stratifiés sont considérés comme un revêtement temporaire. Ils peuvent s’user avec le temps, surtout s’ils sont utilisés dans des zones à fort trafic comme les chambres. Tout comme le parquet flottant, le parquet stratifié est facile à poser. Il peut se poser facilement sur du carrelage ou sur du béton. Ce type de revêtement de sol convient parfaitement aux chambres à coucher, ainsi qu’aux pièces humides.

 

Parquet flottant ou parquet stratifié : Lequel choisir ?

Le choix doit principalement dépendre de la pièce, du décor souhaité et du budget. Le parquet flottant est  disponible dans une large variété d’essences de bois, généralement un bois noble comme le chêne. Aussi, c’est une alternative moins chère au parquet massif. En plus d’être plus économique, ce type de parquet offre une bonne résistance à l’humidité, surtout s’il est mélangé avec de la cire et d’autres matériaux hydrofuges.

Toutefois, le parquet flottant à une couche d’usure assez fine et ne peut être poncée plus de six fois. Par ailleurs, ce type de revêtement ne convient pas aux pièces sujettes à l’humidité, comme la salle de bain. Les parquets flottants conçus à partir d’une essence de bois imputrescible résistent, par contre, très bien à l’humidité. Lire notre article sur comment nettoyer un parquet flottant.

Alternative économique au bois naturel, le parquet stratifié a l’avantage d’être moins sensible aux rayures et aux tâches quotidiennes. Bien qu’ils ne soient pas aussi résistants à l’eau stagnante, de nombreux parquets stratifiés sont dotés de systèmes qui permettent de repousser l’eau du noyau. Cela peut comprendre des systèmes de rainures et languettes à verrouillage serré, des matériaux de noyau solides et des couches de support plus épaisses.

 

Parquet flottant et stratifié : Tableau comparatif

Parquet flottant Parquet stratifié
Durabilité 100 ans selon l’essence de bois 10 à 25 ans
Résistance Grande résistance aux écarts de température. Ne supporte pas le lavage à grande eau, les nettoyants abrasifs et les produits trop puissants tels que la javel, le vinaigre ou l’alcool
Entretien Facile à entretenir, ne peut être poncé plus de 6 fois. Facile à entretenir. Ne peut pas être poncé.
Pose Parquet à clipser Parquet à clipser ou à coller
Coût 20€ et 50€/m² 10 et 50€/m²