Comment cirer son parquet naturellement ? (pour ne pas s’intoxiquer !)

Le parquet en bois apporte une touche d’élégance à une maison. Cependant, lorsqu’il est terne et mal entretenu, il entraîne l’effet contraire. Heureusement, le cirage est un moyen économique et éprouvé pour redonner de l’éclat aux vieux parquets et prolonger leur durée de vie. Cependant, toutes les cires ne se valent pas.

En effet, les cires synthétiques contiennent des substances toxiques pour la santé. Ainsi, il est recommandé de n’utiliser que des cires naturelles pour l’entretien de vos parquets en bois.

Pourquoi cirer les parquets en bois ?

Devenue populaire dans les années 1940, la cire est une technique de finition qui permet à la fois de protéger le parquet et de le lustrer. Elle consiste à utiliser une cire claire ou colorée, composée d’un mélange de solvants et de cires synthétiques et/ou naturelles comme la cire d’abeille ou de carnauba. Cette cire est appliquée sur un parquet en fine couche puis polie pour lui donner un aspect brillant.

À mesure que les solvants contenus dans la cire s’évaporent, la cire durcit pour former un sceau protecteur qui lui confère de nombreux avantages.

En voici quelques uns de ces avantages, la cire :

  • Augmente la résistance aux taches : Le sceau de cire limite l’absorption des liquides déversés accidentellement sur le parquet pour éviter qu’il ne se tache.
  • Minimise les petites imperfections : La cire atténue ou élimine l’apparence des rayures, des bosses et des éraflures superficielles.
  • Préserve les finitions sous-jacentes : La cire protège le parquet des déversements, de la poussière et de la saleté.
  • Prolonge la durée de vie du parquet en bois : La dureté accrue des sols cirés leur permet de durer plus longtemps que leurs homologues non cirés.
  • Augmente la brillance du bois : La cire claire donne un aspect brillant au sol. Ce qui n’est pas possible à l’aide d’un simple aspirateur ou des coups de serpillière. Quant aux cires colorées, elles offrent ce même effet, ainsi qu’une teinte attrayante qui donne au parquet en bois une patine encore plus riche et plus profonde.

Comment nettoyer le parquet ? sans le détériorer !

Les cires sont-elles toxiques pour la santé ?

On passe la plus grande partie de notre temps à l’intérieur, il est donc important de réduire au minimum l’utilisation de produits chimiques nocifs à la maison et au bureau. Pour ce faire, il est préférable d’utiliser des cires naturelles pour nettoyer le parquet en bois.

En effet, les cires synthétiques libèrent des substances organiques volatiles qui peuvent être nocives à la santé. Parmi les produits toxiques contenus dans les cires classiques, on peut trouver :

  • le crésol, qui peut endommager le foie et les reins s’il est inhalé pendant de longues périodes.
  • Le formaldéhyde, qui est à l’origine de nombreux problèmes de santé tels que l’asthme, les problèmes de reproduction ou même le cancer.
  • Les autres ingrédients dangereux contenus dans les cires traditionnelles sont le nitrobenzène, le perchloroéthylène, le phénol, le toluène et le xylène.

 

Quelles cires naturelles utiliser pour nettoyer un parquet?

La cire naturelle constitue une excellente alternative, à la fois écologique et non toxique pour ceux qui se soucient de leur santé ainsi que de l’environnement.

Ainsi, pour choisir la meilleure cire pour nettoyer un parquet, vous avez l’embarras du choix. Parmi les cires naturelles les plus populaires, vous pouvez opter pour la cire d’abeille. En effet, la cire d’abeille est très pure et ne nécessite pas de solvant artificiel. En outre, elle est commercialisée sous plusieurs formes. Il est possible de la trouver sous forme de pâte, qu’on applique au chiffon, et celle en liquide qu’il faut appliquer au pinceau. Elle a comme principales caractéristiques d’être très nourrissante, et imperméable. Elle pénètre en profondeur dans les veines du bois, offrant ainsi un rôle protecteur accru.

À part la cire d’abeille, la cire de carnauba constitue aussi un très bon produit de nettoyage naturel pour le parquet en bois. Cette cire est originaire du Brésil, et elle est aussi très nourricière pour le bois. Sa couleur jaune ou brune convient parfaitement au parquet en bois vitrifié. De nature cassante et dure, elle offre une protection maximale contre les salissures et les rayures.

Bien que ces deux types de cire soient les plus connues, il existe une large gamme de cires naturelles spécialement fabriquées pour les parquets en bois.