Quel est le meilleur type de parquet ?

Parquet flottant ou stratifié, collé ou cloué, il existe plusieurs types de parquets qu’il est difficile de savoir quel est le meilleur. Le choix du parquet dépend ainsi de son utilisation et de la pièce à rénover.

Comment définir le meilleur type de parquet ?

Pour choisir le bon parquet, il faut prendre en compte un certain nombre d’éléments. Selon la pièce à rénover, la résistance est l’un des principaux éléments à prendre en compte lors de l’achat d’un parquet. Dans les pièces de vie ou les pièces avec un fort trafic, il est essentiel d’opter pour un parquet avec une excellente résistance.

L’épaisseur joue un rôle important dans la résistance d’un parquet. Un parquet massif doit avoir une épaisseur de 20 mm. Un parquet contrecollé doit par contre avoir plus de 2,5 mm de couche d’usure. Car il faut prévoir 1 mm pour le ponçage en cas de rayure. La résistance du bois varie également d’une essence à une autre. Les bois tendres tels l’acajou ou le bouleau sont moins résistants. Par contre, les bois nobles, comme le châtaignier ou le chêne, affichent les meilleures performances en termes de résistance.

Outre la résistance, il faut également prendre en compte la solidité du parquet. Cela se mesure par sa durée de vie. Les meilleures essences de parquet massif peuvent avoir une durée de vie supérieure à 100 ans. Les meilleurs parquets contrecollés peuvent durer entre 50 et 70 ans. Et selon la qualité, un parquet stratifié peut durer entre 10 à 25 ans.

 

Choisir le meilleur type de parquet en fonction de l’utilisation et de la pièce

Le parquet est un revêtement de sol polyvalent. Qu’il soit stratifié ou flottant, un parquet peut en théorie s’adapter à toutes les pièces de la maison. Mais il faut savoir qu’un revêtement de sol en bois n’aura pas la même apparence dans toutes les pièces. Aussi, il faut prendre en compte les contraintes d’utilisation, mais également les caractéristiques du parquet et de la pièce.

Pour les pièces à vivre, les parquets les plus solides sont les mieux adaptés. Aussi, n’hésitez pas à choisir un beau parquet massif bien épais. Comme il s’agit d’une zone à fort passage, un entretien et un nettoyage régulier est requis. Pour ce faire, un ponçage et une vitrification régulière est nécessaire. Cela permet d’éviter les tâches et les rayures.

Pour la chambre, un parquet solide n’est pas indispensable car c’est une pièce où on ne reçoit pas beaucoup de monde. Par ailleurs, du point de vue esthétique, un parquet à bois noble n’est également pas nécessaire pour revêtir le sol d’une chambre. On peut utiliser des parquets plus fragiles comme le parquet stratifié. De même, les essences de bois tendres, telles que le sapin, le pin ou l’épicéa conviennent également aux chambres.

Pour les pièces humides, comme la salle de bain, la règle de base à ne pas oublier est que le bois et l’humidité ne se mélangent pas. Toutefois, pour les adeptes du bois, il est conseillé de choisir un parquet massif en bois exotique. Le bambou, le wengé, le merbau ou le teck ont d’excellents indices de durabilité et conviennent parfaitement aux pièces humides. Il est également recommandé d’opter pour la pose collée, car le risque d’infiltration de l’eau à travers les lames est assez élevé.

 

Aperçu des prix pour les meilleurs types de parquet

Type de parquet Prix au m² 
parquet massif en bois européen 28 à 100 €
parquet massif en bois exotique 38 à 150 €
parquet contrecollé 19 à 100 €
parquet stratifié 19 à 30 €